Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pardonner

par Eba Zouam

Pardonner

"Alors Pierre s’approcha et lui dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois." Matthieu 18.21-22

Pardonner voudrait dire en gros, ne pas tenir rigueur à quelqu'un qui vous a offensé.

Il y a un an et demi déjà, j'ai eu à prêter ma voix en free lance pour plusieurs spots publicitaires radiophoniques et télėvisés, malheureusement depuis tout ce temps, l'agence avec laquelle je travaillais ne m'a toujours pas rémunėré pour ces 7 prestations, elle ne s'est même pas excusée de cela et comme si cela ne suffisait pas, elle m'a recontacté pour que je travaille à nouveau pour elle!!!

Imaginez mon désarroi, ma colère et ma déception face à cette situation, j'ai travaillé avec cette agence pendant au moins 5 années, supportant les paiements tardifs, la malhonneté de certains de leurs clients qui ne voulaient plus les payer malgré les contrats (au bout du compte, je me demande même si c'est vrai)...des liens se sont tissés et là, vlam!! Mes prestations restent impayées. Le temps a passé, j'aurais pu porter plainte, mais je ne l'ai pas fait parceque j'ai vu une collègue dans une autre activité qui l'a fait et qui a trimé comme une dingue pour rentrer en possession de son dû (Elle a tellement dépensé en frais de dossiers, en énergie...this one I say no). Ça fesait mal, mais...

Au fil du temps, j'ai nourri du ressentiment et mon coeur s'est rempli de rancune...jusqu'à ce matin où en pleine méditation dans la Bible, j'ai vraiment eu la sensation et la conviction que Dieu voulait que je leur pardonne, j'ai beau me plaindre en disant au Seigneur: "mais c'est cette agence qui me doit de l'argent et qui essaye de m'anarquer!..." Rien dans ma plaidoirie n'a réussi à faire changer Dieu d'avis. Il fallait que je pardonne! Comme si cela ne suffisait pas, la parole du Christ demande de pardonner jusqu'à soixante dix-fois sept fois...(mh! Plus facile à dire qu'à faire...) j'ai donc pardonné, je dois avouer que ça fait du bien...au moins j'ai retrouvé la paix du coeur en ce qui concerne ces impayés. La douleur s'estompe au fur et à mesure que le temps passe.

Je réalise que Dieu voudrait en fait, que nous developpions cette nature, cette faculté en nous de pardonner inlassablement. Honnètement qui va pouvoir nous offenser 490 fois? (=70 × 7), d'ici là Jesus sera de retour...